Restauration à 400 000 km

ca rouille un BJ ? ah bon ?..bah un land ca fuit bien, alors hein !!
Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 3386
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
14
type de landcruiser : BJ 45 1984
mon job : Retraité

Restauration à 400 000 km

Message par BJ45de84 »

Après 36 ans de voyages difficiles dont une dizaine vers le Sahara, suivis plus tard d’une autre dizaine vers les Balkans, la Russie arctique ou la Mongolie et le Pamir, la carrosserie de mon vieux 45 donnait quelques signes de faiblesse.

En 2002, et malgré un traitement préventif Dinitrol effectué par le premier propriétaire, il avait bénéficié d’un remplacement de la caisse arrière. A cette époque, l’avant en bon état n’avait pas été refait. En 2020, de nombreux indices inquiétants ont justifiés la mise en route d’un « grand chantier » de restauration carrosserie.
Aidé par un camarade carrossier à la retraite et amateur de véhicules anciens, nous avons commencé le démontage en février. Matériel utilisé, un excellent poste MIG Kempi et un compresseur à cuve.

Image

Une partie des travaux a consisté à redresser les impacts sur la longue partie arrière de la carrosserie, très exposée en tout- terrain. Une autre partie pour les nombreux petits départs de rouille, avec quelques remplacements par de la tôle neuve, aussi souvent que possible en 15/10 facile à souder.
Image

Les plus grosses réparations ont été faites sur les supports de caisse avant, à l’aplomb des charnières de portes. Probablement détruits par les 200kg (six jerrycans et une roue de secours) sur l’avant de la galerie utilisée une dizaine d’années et supportée essentiellement sur les charnières de pare- brise.

Image

Image

Image

Réparation des ailes avant aux endroits habituels (supports clignotants et support principal). Vu le temps passé, une aile neuve à 250 € n’est pas chère comparée au tarif horaire normal…

Suppression du coffre latéral côté gauche qui rigidifiait trop la carrosserie et provoquait des fissures dans le bas de porte.
Dépose de la baie de pare- brise, quasi intacte, mais réparation de gros dégâts sous le joint de la cloison avant !

Image

Image

Remplacement de la traverse d’origine au niveau des jumelles arrières.
Pose d’une bande de tôle neuve entre les bas de portes et les planchers avant.
Petites réparations sur les bas de portes avant et ambulance.
Dépose du moteur pour remplacer le joint spi de vilebrequin côté embrayage.

Image

Peinture de la tôlerie et des tuyauteries de radiateur, carter moteur.

Le châssis a été gratté et repeint sans décaisser et avec les roues au sol. Un travail long et pénible mais excellent pour retrouver un peu de souplesse ! Les longerons ont été « ramonés » avec un écouvillon de ramonage retaillé aux dimensions intérieures. Apprêt chromato- phosphatant, peinture anti- rouille de qualité, puis pulvérisation d’un mélange gazole/huile deux fois par an.

J’ai profité du démontage important pour refaire une peinture complète proche du « white033» d’origine, un blanc ivoire. Avec de la peinture industrielle Isolack, plus solide et plus facile à poser que de la peinture automobile, et surtout moins chère (17,8 € /l.TTC). Malgré une analyse au spectrocolorimètre sur l’intérieur des portes en couleur d’origine, elle est un peu plus claire. Mais le résultat est plutôt réussi malgré un travail en plein- air.

Image

La calandre a été peinte en RAL 9003 (blanc signal) proche du « cygnus white » d’origine, les cabochons de feux arrière en RAL 9006 (gris métal clair).
Joints de portes et lèche- vitres neufs.

Image[/UR

[URL=https://www.casimages.com/i/200723121030766506.jpg.html]Image


Image

Les pièces de rechange ont été commandées au Garage du Haut- Plateau qui sait faire le choix entre pièces d’origine et adaptable de qualité.

Au final, un budget matériel relativement limité mais beaucoup de temps passé, pas loin d’un millier d’heures avec la remise en état du mobilier !
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 440 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu. Rénové en 2020 : partie avant et supports de caisse.
Suspension +5 OME, turbo, BV5, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.
SKIFF
500+ msg
500+ msg
Messages : 790
Enregistré le : ven. 25 mars 2005, 14:08
15
type de landcruiser : BJ 46
mon job : non renseigné

Re: Restauration à 400 000 km

Message par SKIFF »

:D :D Bravo Bernard tu es reparti pour 30 ans!!!
BJ 46 modèle 83
Avatar du membre
bAm
100+ msg
100+ msg
Messages : 162
Enregistré le : ven. 04 août 2006, 02:07
14
type de landcruiser : FJ 40
mon job : Ingénieur

Re: Restauration à 400 000 km

Message par bAm »

Wahou super !
Tu résumes ça en 1 poste comme si ça avait été rapide alors que vous avez du y passer des mois =D
mich
Membre du club
Membre du club
Messages : 376
Enregistré le : mar. 09 févr. 2016, 10:41
5
type de landcruiser : BJ 40
référent local du club : non
mon job : conception four traitement thermique industriel

Re: Restauration à 400 000 km

Message par mich »

Bonjour BERNARD Bravo pour ton abnégation tout semble fait avec méthode et process.
Tu parles d'un KEMPPI? c'est je crois l'un des meilleurs générateurs.
Est-ce que tu as sur ton modèle la fonction HOTSPOT. c'est le meilleur réglage pour souder la petite tôle surtout si électrozinguée.
Avec cette fonction, tu peux t'en servir pour chauffer un vieil écrou et le desserrer ça explique la qualité du courant délivré. Même pour faire les soudures bouchons dans du fin ça passe bien aussi.
Par rapport aux contraintes que tu as sur les montants, tu as mis 2 carrés pour redescendre la charge des charnières.
Je suis admiratif.
michel
Avatar du membre
nbcnb
500+ msg
500+ msg
Messages : 795
Enregistré le : lun. 07 févr. 2005, 11:35
16
type de landcruiser : BJ45 BJ46
mon job : non renseigné

Re: Restauration à 400 000 km

Message par nbcnb »

Bravo !!
c'est reparti pour un tour ...........
Toyota BJ45 PU - 1983
Toyota BJ46 - 1984
Toyota BJ46 - 1983
Toyota HZJ74 - 2001
Toyota HDJ80-24s - 1995 -
Toyota HDJ100 - BA5 Adonis - 2004
Toyota HJ61 - 1989
Toyota HJ457 - 1975
Toyota TUNDRA 1794 édition - 2015
MyDailyRust
100+ msg
100+ msg
Messages : 176
Enregistré le : lun. 27 janv. 2020, 09:38
1
type de landcruiser : BJ 46 / HJ 60
mon job : Photographe / Graphiste
Contact :

Re: Restauration à 400 000 km

Message par MyDailyRust »

Heureux de voir ce "mythe" repartit pour 30 ans, c'est marrant je relisais justement ce matin ce vieux numero :) :)

Image
lariflette
500+ msg
500+ msg
Messages : 520
Enregistré le : mar. 02 mai 2017, 09:44
3
type de landcruiser : BJ 43
référent local du club : non

Re: Restauration à 400 000 km

Message par lariflette »

Ben superbe ...!
Le copain carrossier y veut pas faire un tour en Bretagne ....
Y a t il une couleur de la peinture proche ou égale au rustic Green 621 si c est le cas serait intéressé par la référence
En tout cas bravo il est tout beau
CDT
Alain
henri
500+ msg
500+ msg
Messages : 644
Enregistré le : mar. 12 nov. 2013, 07:13
7
type de landcruiser : BJ46 1982,HJ45 1980
mon job : retraité

Re: Restauration à 400 000 km

Message par henri »

Tu as fait un sacré boulot!!!Bravo. :clap:
Rien n'est moins sûr que l'incertain.
Avatar du membre
sam
Membre Bienfaiteur du club
Membre Bienfaiteur du club
Messages : 1221
Enregistré le : lun. 18 nov. 2013, 10:45
7
type de landcruiser : BJ 40 + BJ 46 + HJ47
mon job : Père au foyer !

Re: Restauration à 400 000 km

Message par sam »

:clap: Bravo !
Sam - BJ40 1977 / FJ55 1979 / HJ47 1981 / BJ46 1983
moustache
Membre du club
Membre du club
Messages : 101
Enregistré le : lun. 21 sept. 2015, 10:13
5
type de landcruiser : BJ 46 1982
mon job : bosse dans un garage

Re: Restauration à 400 000 km

Message par moustache »

Salut Bernard ,
Quel beau travail vous avez réalisés, vraiment un beau véhicule de voyage qui par ces images donne du courage et de la motivation (je pense) a tous ceux(et j'en fait parti) qui sont entrain de rénover leur BJ .
Vraiment félicitations il me tarde de le voir sur un raso.

Moustache
Avatar du membre
Bastoun le sudiste
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1457
Enregistré le : jeu. 02 mars 2017, 23:28
3
type de landcruiser : BJ 43
mon job : A mon compte

Re: Restauration à 400 000 km

Message par Bastoun le sudiste »

Magnifique !! Et quel CV avec ! Bravo !!!
bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1401
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
9
type de landcruiser : BJ 42
mon job : non renseigné

Re: Restauration à 400 000 km

Message par bj42 »

superbe
possible d avoir une photo des ecouvillons stp?
je trouve que la rouille s installe facilement a l interieur, beaucoup de poussiere de rouille quand on passe les doigts dedans
Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 3386
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
14
type de landcruiser : BJ 45 1984
mon job : Retraité

Re: Restauration à 400 000 km

Message par BJ45de84 »

L'écouvillon est retaillé à la pince dans un "hérisson" de ramonage en acier agressif pour décaper la surface avant peinture. Il est soudé ensuite sur un fer à bêton d'environ 1 mètre.

Image

Image


Pour un nettoyage périodique il doit être possible de faire la même chose dans un "hérisson" en fil nylon.
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 440 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu. Rénové en 2020 : partie avant et supports de caisse.
Suspension +5 OME, turbo, BV5, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.
bj42
1000+ msg
1000+ msg
Messages : 1401
Enregistré le : ven. 09 déc. 2011, 11:42
9
type de landcruiser : BJ 42
mon job : non renseigné

Re: Restauration à 400 000 km

Message par bj42 »

merci pour l info, m en vais chercher ça ou une solution equivalente, pense tu qu il est possible de pulveriser de la "cire" pour corps creux ou ça sert a rien?
Avatar du membre
BJ45de84
Bureau du club
Bureau du club
Messages : 3386
Enregistré le : lun. 12 juin 2006, 08:38
14
type de landcruiser : BJ 45 1984
mon job : Retraité

Re: Restauration à 400 000 km

Message par BJ45de84 »

J'ai d'abord retiré la terre et le sable agglomérés dans les longerons, ensuite brossage/"ramonage" et soufflage jusqu'à ce qu'il ne sorte plus rien. Anti-rouille chromaphosphatant puis peinture antirouille appliqués au pinceau où c'est accessible et "poussés" à l'air comprimé dans les parties inaccessibles.

J'avais procédé de la même façon en 2002 mais sans chromaphosphatant et le châssis n'a pas beaucoup rouillé.

A mon avis, la cire seule n'est pas suffisante si le support n'a pas été préalablement protégé.
Bernard
BJ 45 de 1984, dernière version avec BV4, disques, DA, 440 000 km. Propriétaire depuis 1986.
Rénové en 2002 : caisse arrière électro-zinguée 15/10, toit relevable alu. Rénové en 2020 : partie avant et supports de caisse.
Suspension +5 OME, turbo, BV5, réservoirs 150 l, compresseur d'air Sanden.
Répondre